Lancé en 2013 en Angleterre, le projet Art Everywhere place l’art au cœur de l’espace public en transformant temporairement les panneaux publicitaires en cimaises. Cette année, le concept est repris aux États-Unis par le Musée d’art de Dallas en collaboration avec le Musée d’art du comté de Los Angeles, la Galerie nationale, l’Institut d’art de Chicago et le Musée Whitney à New York.

Le public est invité à choisir cinquante œuvres d’art américain en votant sur le site internet http://arteverywhereus.org. Leurs reproductions seront ensuite affichées cet été, durant quatre semaines dans des lieux mythiques tels que Times Square, Sunset Boulevard ou encore sur la Route 66.

Le projet permet de rejoindre un plus large public et d’éveiller sa curiosité pour ces œuvres en les rendant plus accessibles. L’utilisation des médias sociaux renforce par ailleurs l’implication des internautes. Si pour certains ce concept associe dangereusement l’art à la publicité, il n’en reste pas moins une célébration originale et ludique de l’art américain.

Pour consulter l’article : http://mobile.nytimes.com