Depuis la dernière décennie, les musées doivent composer avec de nouvelles réalités tant sociales qu’économiques. Faisant face à une concurrence accrue du marché des loisirs d’une part, et soumis à des réductions du soutien public d’autre part, les musées n’ont plus d’autre choix que d’évoluer et de se réinventer pour réussir à attirer de nouveaux visiteurs et ainsi se dessiner un meilleur avenir.

Aujourd’hui, les musées n’ont pas le choix de s’adapter au changement. De plus en plus d’entre eux deviennent des lieux innovants et vivants qui recourent à des moyens récréatifs pour transmettre un contenu souvent perçu comme trop « sérieux ».

La démythification des musées n’est pas pour autant synonyme d’un mépris de leur mission. Il s’agit simplement de les rendre accessibles à un plus large public. De nombreux musées ont déjà réussi à trouver cet équilibre entre tradition et innovation.

Pour consulter l’article : http://www.economist.com